Aller au contenu principal
mode remorque
11/06/2020

En route pour une balade en mer ? Que vous soyez novice ou marin accompli, une sortie en mer ne s’improvise pas. La préparation est la clé d’un bon départ et d’un excellent moment à bord, en toute sécurité pour vous et votre équipage. Grâce à ces 6 conseils, vous anticiperez la majeure partie des situations possibles au large, pour une balade en bateau réussie.

6 conseils pour bien préparer une sortie en mer

Tout vérifier à bord
Connaître le bulletin météo
Avoir tous les documents officiels
Penser à l’équipement extérieur
Briefer votre équipage
Prévenir quelqu’un de votre départ

 

Conseil 1 : Tout vérifier à bord et prévoir large

Quel que soit le type de bateau, il faut d’abord s’assurer du bon état général du bateau et de tout son matériel après hivernage. Vérifiez ensuite le bon fonctionnement du moteur en le faisant tourner suffisamment avant de partir.

Faites bien sûr le plein de carburant, estimez votre consommation lors de la balade à venir et votre rayon d’action selon les réserves. Vous pouvez même prévoir une marge.

Assurez-vous d'avoir des vivres (nourriture et boissons) et des vêtements de protection. Rangez tout l’intérieur du bateau (vaisselle, réserves alimentaires, etc.) et arrimez bien les objets qui peuvent devenir des projectiles en cas de mauvais temps.

Classez les cartes et les documents dont vous aurez besoin pour la navigation et conservez-les tous au même endroit. Assurez-vous que vous avez une radio VHF fiable et en état de marche.

 

Conseil 2 : Connaître la météo et les dangers

Avant d’appareiller, il est important de vous renseigner à la Capitainerie sur les conditions météorologiques locales et de vous procurer un bulletin de météo marine sur place. Vous pourrez aussi y bénéficier de précieux conseils si besoin.

Analysez le bulletin météo en prenant en compte votre trajet, le bateau et ses passagers. Etudiez également les horaires de marées pour éviter de vous retrouver coincé dans la vase ou dans un banc de sable près d’un port d’échouage.

Repérez des situations de repli comme des zones de mouillage ou des ports (avec leurs heures d’ouverture) en cas d’arrêt forcé. Pendant la navigation, prenez régulièrement les bulletins météo. Ils sont diffusés à heures fixes sur le canal 16 de votre VHF ou disponibles via votre smartphone (Météo France, Météo Consult).

Repérez également les zones dangereuses (rochers, bas fonds, etc.) sur votre trajet et adaptez votre navigation en fonction, car même si un capitaine doit sombrer avec son navire, mieux vaut rester à flots !

 

Conseil 3 : Avoir tous les documents officiels

Avant de lever l’ancre, vérifiez que vous avez à bord tous les documents nécessaires pour naviguer en toute légalité. Préparez le permis bateau adéquat (côtier, fluvial et hauturier si vous êtes à plus de 6 miles d’un abri), et votre pièce d’identité, vous éviterez ainsi l’amende de non-présentation du permis de 38 euros.

Pour ceux qui disposent d’un bateau égal ou supérieur à 7 mètres, procurez-vous un acte de francisation.

Si vous louez un bateau, n’oubliez pas le contrat de location. Celui-ci vous indiquera aussi les risques assurés, les interdictions, et le nombre de personnes maximum que le bateau peut accueillir.

 

Conseil 4 : Penser aux équipements indispensables

N’oubliez pas d’emporter et surtout de tester l’équipement extérieur avant votre sortie en mer. Les conditions météo peuvent changer brutalement et rapidement, et vous pourrez avoir à vous protéger du vent, du froid, de la pluie, et d’autres dangers.

Mieux vaut s’encombrer d’équipements inutiles que de manquer de protections :

  • gilets de sauvetage (un par personne),
  • harnais,
  • radeaux de survie révisés,
  • bottes, cirés et vêtements chauds,
  • fusées de détresses,
  • trousse de secours (aspivenin, pansements imperméables, compresses, désinfectant, bande de crêpe),
  • VHF,
  • feux de navigation,
  • pompes de cale,
  • outils d’aide à la navigation (GPS),
  • sac étanche ou sac poubelle (pour protéger téléphones, clés, documents, etc.).

En cas de non-fonctionnement des équipements de sécurité, vous risquez une amende allant jusqu’à 1 500€, n’hésitez donc pas à tout tester, notamment le GPS.

 

Conseil 5 : Briefer votre équipage

Pour la sécurité de tous, il vaut mieux ne pas partir seul et être au moins deux personnes à savoir naviguer. Avant de partir, il est impératif de répartir les tâches de chacun, et de désigner clairement le skipper. Si vous partez en balade en famille ou avec des amis et que les personnes à bord sont incompétentes en matière de navigation, montrez à chacune comment :

  • mettre en panne,
  • mouiller une ancre,
  • utiliser la radio de bord,
  • lancer un message de détresse.

Portez votre gilet de sauvetage et faites porter un gilet à chacun. Cantonnez les enfants à l’intérieur de l’habitacle lors des manoeuvres.

 

Conseil 6 : Prévenir quelqu’un de votre départ

Enfin, que vous sortiez seul ou accompagné, prévenez un de vos proches à terre de votre sortie en mer. Donnez-lui vos heures estimées de départ et de retour, et votre programme de navigation.

Ainsi, au moindre problème, quelqu’un saura prévenir les secours en ayant des informations cruciales pour vous retrouver (trajet, horaires). Prévenez cette personne des changements de projets et de votre arrivée à bon port. Prévoyez bien sûr un téléphone mobile à batterie pleine.

En suivant ces six précieux conseils, vous voici parés pour lever l’ancre et naviguer sereinement, afin de profiter pleinement de cette balade marine.